Besoin d'aide ?

Et si vous vous mettiez au gravel bike ?

Dans: Nouveautés - Produits Commentaire: 0

Littéralement, les gravel bikes sont des des vélos faits pour rouler sur le gravier ou plus exactement sur les grandes pistes forestières qui existent aux Etats-Unis car cette nouvelle pratique vient d'outre-atlantique.

Mais en fait, c'est beaucoup plus que cela et c'est pour ça qu'ils rencontrent un vif succès : les vélos gravel sont des vélos qui permettent de pédaler dans la nature, de voyager (un peu ou très chargés), de se déplacer (au coin de la rue ou au bout du monde), d'aller vite ou moins, d'explorer des nouveaux itinéraires , de faire des rencontres . C'est le vélo à tout faire !

A quoi ça ressemble ?

Un vélo gravel est avant tout un vélo de route qui a été modifié pour pouvoir rouler sur les chemins.

Les principales modifications sont les suivantes :

  • Une position moins sportive plus adaptée à une pratique de type randonnée

  • Un cadre équipé d’œillets sur le cadre et la fouche pour pouvoir fixer des porte-bagaages et garde-boues éventuellement.  Le plus souvent le cadre permet aussi de fixer plusieurs porte-bidons : un minimum de 2 mais parfois jusqu’à 4 !

  • Une transmission adaptée pour une utilisation en mode randonnée avec un vélo chargé. A minima, le développement le plus petit sera de 1 :1 (par exemple, un petit plateau de 34 dents et un pignon de 34 ).

  • Les vélos peuvent être en acier, en aluminium ou en carbone.

gestalt X10 2019jour de gravel

Marketing ou réelle nouveauté ?

Certains voient dans le développement du gravel, une nouveauté marketing pour nous faire acheter encore un vélo supplémentaire ! Qu’en est-il vraiment ?

Le vélo qui pourrait s’approcher le plus du gravel bike serait les premiers VTT tout rigides du milieu des années 90. Ces vélos étaient le plus souvent construits en acier CRMO ; ils permettaient une pratique VTT réduite par rapport aux vélos tout suspendus d’aujourd’hui et pouvaient également servir de vélos de randonnée. (On vous recommande d’ailleurs de récuperer un de ces vieux VTT acier, si vous cherchez un vélo de randonnée sans vous ruiner).

Mais ces vélos ne permettaient pas une utilisation très sportive sur la route car souvent équipés de roues de 26’’ avec des pneus de 2’’.

Le vélo gravel est avant tout un vélo de route (on verra plus bas que certains modèles comme les monster cross sont plutôt conçus comme des vélos d’expédition ou de voyage tout terrain). Pour cette raison, il correspond à un créneau qui n’existait pas jusque-là.

Pour quelle pratique ?

Le côté très intéressant du vélo gravel est qu’il permet de couvrir un spectre d’utilisation très large. Selon ses envies, sa condition physique et son vélo, on pourra utiliser un vélo pour les pratiques suivantes :

  • Le vélotaf : le vélo gravel est parfait pour le vélotaf parce qu’il est presque aussi rapide qu’un vélo de route tout en ayant une géométrique moins sportive, des freins à disque et des pneus de plus grande section.

  • Le vélo de route loisir ou vélo d’entrainement ou vélo d’hiver : le vélo gravel est un excellent choix pour se mettre au vélo de route. Il permet de se familiariser avec le cintre course tout en conservant une position qui ne sera pas trop agressive.

  • Le gravel ou XC light : nous n’avons pas toujours dans nos campagnes de grandes allées en gravier comme les strade bianca en Italie ou les chemins forestiers aux US mais nous avons des chemins ! et le vélo gravel est fait pour emprunter pas mail de chemin et tant que çà n’est pas trop cassant, vous pourrez passer avec votre vélo sans risquer la casse !

  • Le voyage ou la longue distance : que ce soit sur route ou chemin, le gravel est fait pour partir ! vous pourrez équiper votre vélo avec une bagagerie minium de type bikepacking comme les sacoches Blackburn ou Restrap ou partir plus chargé(e) avec des sacohes traditionnelles et des porte-bagages.

Le vélo gravel regroupe vraiment de multiples pratiques et permet (dans une certaine mesure) à des cyclistes de niveaux très différents de partager une même pratique. C'est pour cela que JOUR DE VELO organise tous les mois des sorties gravel appelées JOUR DE GRAVEL qui regroupent de 10 à 30 cyclistes (hommes et femmes mais plutot des mecs il faut le reconnaitre) pour des sorties de 50 à 90km. Ces sorties permettent de découvrir de nouveau itinéraires autour de Paris, de pédaler dans la nature, de faire des rencontres, de prendre l'air et de se faire du bien !

Combien ça coûte ?

Un bon vélo gravel est vendu à partir de 849€ comme le Nicasio de Marin Bikes ou le Jari 2.5 de Fuji Bikes. Ces vélos construits en acier CRMO constituent des bons points de départ lorsqu’on a un budget contraint.

Quel modèle choisir ?

Le choix de son vélo gravel va dépendre de son budget et de sa pratique.

Les principaux critères de choix sont :

  • Le budget : voir notre article précédent

  • Le matériau du cadre : les cadres acier CRMO vont être plus confortable mais souvent plus lourds à moins de passer sur des cadres acier haut de gamme. Les cadre carbone seront les plus légers avec une meilleur absorption des vibrations.

  • La géométrie du vélo : certains vélos sont davantage typés pour une utilisation majoritairement sur route donc plus nerveux et plus réactifs tandis que d’autres seront plus destinés à une utilisation majoritairement off-road

  • Le niveau d’équipement : l’équipement va avoir un impact direct sur le prix. Les principaux choix à faire vont être de choisir entre une transmission mono-plateau ou double plateaux et un freinage à disque mécaniques, hybrides (tirage à cable et étrier hydraulique) ou hydrauliques.

Pour vous aider à choisir, nous avions écrit un article fin 2018 pour vous présenter notre sélection de vélos gravel 2019. Retrouvez le ici

commentaires

Laissez votre commentaire